Les principaux sites de production hydroélectrique en France

Fonctionnement de l’hydroélectricité

 

L’hydroélectricité est la production d’énergie à l’aide de barrages. Ces ouvrages sont composés de prise d’eau, de circuits d’acheminement, d’équipements de production (turbines, générateurs, etc.) et d’outil de restitution d’électricité produite.

 

La France, un site privilégié pour l’accueil de barrage

 

Bien qu’étant artificiel, la construction d’un barrage repose sur des éléments naturels. La faisabilité d’un projet va dépendre du relief, de l’encaissement d’un cours d’eau et des milieux qui seront potentiellement impactés. A l’aide de ses massifs montagneux (Alpes, Pyrénées, Massif central notamment), la France dispose d’un fort potentiel en matière de production d’hydroélectricité. Ainsi, le taux de production d’énergie par ce mode se situe autour de 12% pour le pays. La variabilité de ce chiffre dépend de la pluviométrie. Juste derrière la Norvège, la France est le deuxième pays européen producteur d’hydroélectricité et se place au 12ème rang mondial avec 1,6% du total produit. C’est dans les années 1930 que la construction de barrage français s’accélère. Les cours d’eau sont exploités tour à tour le pays a aujourd’hui exploité 95% de son potentiel hydroélectrique avec 2 400 centrales.

 

Les Alpes, secteur privilégié

 

L’ensemble du massif est exploité par des barrages de taille moindre, mais quelques ouvrages à grande puissance sont à noter. Après Bissorte 1 dans la vallée de la Maurienne en 1935, il est décidé de construire Bissorte 2 achevé en 1987, un super-barrage à la puissance de 600 MW (mégawatt), soit la 4ème centrale de France la plus puissante. Également dans les Alpes, le barrage de Grand’Maison délivre le triple de puissance et avec l’usine qui y est associé, il pèse 9% de la puissance du parc hydraulique du pays, soit le site le plus important.

 

Les autres territoires montagneux, exploités au maximum

 

Dans le Massif Central, le site de Montézic est le deuxième plus important du territoire français avec une puissance délivrée de 910 MW. L’ensemble est constitué de deux barrages de 57 et 30 mètres de haut sur des longueurs dépassant 680 mètres. Il s’inscrit dans l’aménagement de la Truyère qui comprend 7 barrages. Le troisième secteur le plus prisé de France est les Pyrénées avec pas moins de 6 ensembles complexes. Quelques autres ouvrages sont à relever dans des territoires montagneux comme à la Réunion, en Guyane ou en Corse.

 

Liens vers des sites d’autorité sur le sujet :

http://www.france-hydro-electricite.fr/

https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/produire-de-l-electricite/l-hydraulique-en-chiffres

Partages 0